07 54 81 79 59

Hypnoses

Et oui l’hypnose ça n’est pas que les shows télévisés du samedi soir ! Et cette hypnose la n’a pas grand chose à voir avec l’hypnose telle qu’on la pratique en cabinet et en thérapie. J’ai pour ma part choisi la voie d’une hypnose qui soigne, qui aide à changer, à atteindre ses objectifs et à vivre au plus près de la vie que vous souhaitez.

Car l’hypnose c’est avant tout un puissant outil de thérapie, de changement et de coaching.

 

Et on a le choix !

http://christinemagat.com/wp-content/uploads/2014/10/bandeau-hypnoses-910x220.jpg

L’hypnose Humaniste

C’est vous qui gardez les rênes mais vous avez un conseiller et un guide expérimenté à vos côtés. Pourquoi chercher à vous endormir puisque vous êtes le mieux placé pour savoir ou vous avez mal et ce qui vous fait du bien ! Au contraire de vous « endormir », ce que nous cherchons à faire c’est à vous sortir des quantités de pensées et de dialogue intérieur qui vous conditionnement voire vous hypnotisent. Vous voyez alors mieux les mécanismes qui vous font souffrir ou vous limitent et êtes en capacité de trouver et d’utiliser des clés pour guérir, changer, grandir…. Dans cet état hypnotique, on a la sensation d’y voir plus clair, d’être davantage conscient, d’avoir l’esprit ouvert ….

Curieux d’en savoir davantage ?

Alors peut être l’avez vous déjà compris, l’hypnose humaniste fonctionne à l’inverse des autres formes habituelles d’hypnose. Elle ne vise pas à rendre « aveugle » votre conscient mais à vous rendre la vue, une certaine forme de lucidité pour y voir clair dans votre vie. On ne cherche plus à vous « endormir » mais à vous éveiller. L’hypnose humaniste ne vous propose pas d’entrer en hypnose mais de sortir de votre hypnose quotidienne : vos croyances, votre dialogue intérieur, le flux incessant de vos pensées vous conditionnement et créent une forme d’hypnose au quotidien. L’hypnose humaniste vous propose de vous extraire de tout cela. Comment ? Ici pas de dissociation on reste « groupir » ou associé, le corps AVEC les pensées, pas de déficit de conscience on cherche au contraire à augmenter votre état de conscience. En hypnose humaniste vous êtes donc très actif et même acteur pendant la séance. Pas de risque de manipulation puisque vous êtes bel et bien présent et conscient de tout ce qui se passe et même davantage que d’habitude. Si dans les autres formes d’hypnose l’état hypnotique augmente la suggestibilité du sujet, ici la suggestibilité disparaît : vous seul savez et sentez ce qui vous fait du bien. Plus question de laisser les clés de votre fort intérieur les yeux fermés à quelqu’un d’autre ! D’ailleurs qui pourrait prétendre savoir ce qui se passe précisément l’intérieur de vous … à part vous ? Comme on ne cherche plus à désactiver votre conscient mais à le booster l’hypnose humaniste est une hypnose bien plus pédagogique car votre conscient restant présent, il apprend !

L’hypnose Ericksonienne

Dans cette forme d’hypnose vous laissez les rênes à l’hypnothérapeute. Certes dans un premier temps vous lui avez indiqué l’orientation à suivre en exposant votre problème, votre souffrance et votre objectif. Puis c’est l’hypnothérapeute qui -à l’aide de suggestion, de métaphore, d’anecdote …- invite votre inconscient au changement. Vous êtes, consciemment du moins, assez passif durant l’état hypnotique. Les sensations associées à cet état hypnotique s’apparentent au lâcher prise, à une sorte d’endormissement ou encore de repli sur soi.

Curieux d’en savoir davantage ?

Dans la plupart des hypnoses et notamment en hypnose ericksonienne, on cherche à dégrader votre niveau de conscience. Alors dit comme cela, ça ne donne pas très envie : on pourrait dire qu’on provoque un lâcher prise ce qui revient à être moins conscient que d’habitude. C’est un état qu’on connaît spontanément au cinéma ou même avec les jeux vidéos (permettant à mes enfants de ne pas entendre quand je dis à table) ! C’est comme s’il se produisait un éloignement entre le corps et l’esprit, une sensation d’être la mais pas vraiment, le corps -lui oui- et les pensées ailleurs. On parle alors de dissociation essentiellement pour évoquer la mise à distance du conscient pour travailler uniquement avec l’inconscient. L’idée dans ces formes d’hypnoses est d’accéder directement à votre inconscient, à sa puissance sans être entravé par les obstacles et les limites du conscient. C’est un peu comme si l’hypnotiseur cherchait à bander les yeux du conscient pour le rendre aveugle (comme l’endormir même si le mot est inapproprié) puis librement faire des suggestions à votre inconscient pour l’inviter au changement, à activer des ressources….