L'hypnose: la thérapie du one shot ?

Nous sommes dans un monde qui va de plus en plus vite. Quand nous avons une question sans réponse nous exigeons de Google ou Chat Gbt qu'ils nous l'apportent en quelques minutes. Quand nous envoyons un mail nous nous attendons tout de suite à une réponse. Nous pouvons avoir au téléphone quelqu’un aussi loin soit-il sur cette planète en un claquement de doigt. 
Les four micro-ondes ont remplacé les fours pour cuire de plus en plus vite et tout va de plus en plus vite. 
Et nous avons envie d’aller encore plus vite:

Cette quête de vitesse s'adresserait-elle aussi au monde de la thérapie ?


L'hypnose relève de la thérapie brève.

Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ?

"Combien de séances seront nécessaires ? "

J'ai entendu cette question tellement de fois.  Bien entendu, nous espérons tous que notre guérison soit la plus rapide possible.
Mais faire vite en matière de thérapie ne serait il pas approcher le processus du changement de façon très consumériste et précipitée ?

Il y a un vrai sujet concernant notre rapport au temps, nous refusons de vieillir et de mourir, nous transformons même notre nature humaine en masquant les marques du temps sur nos visages et nos corps. Jusqu’où irons-nous d'ailleurs, avec la chirurgie esthétique et les mouvements de transhumanisme pour nier notre humanité et la façon dont elle s’inscrit précisément dans le rapport au temps ? Qui sait ....


Pour revenir à l'hypnose la réponse académique à la question "Combien de séances seront nécessaires ? " c'est entre une et 10 séances pour la même thématique. Parce que oui atteindre votre objectif en une séance c'est possible : j'en ai été témoin de nombreuses fois avec mes patients.

Je voudrais préserver la croyance qu'une seule séance d'hypnose peut changer une vie.

Mais que dire de ceux qui ne l'atteignent pas à la première séance ? 
Les processus de changement peuvent demander de s'inscrire dans un processus, dans une dynamique, dans une durée. Je voudrai aider à déconstruire l'idée que "si l'objectif n'est pas atteint en une séance alors ca n'a pas marché". Ah bon ????

Soyons -un peu- patient: le changement est un processus délicat: certaines personnes le feront d'un bond. Alors cela pourra être assez rapide. D'autres auront besoin de le faire étape par étape: cela demandera plus de temps. on ne choisit pas toujours. 

La création d'un symptôme ou d'une pathologie a pu demander des années voir des générations et le corps et l'esprit essayent déjà de guérir tous les jours … L’hypnose accélère ce processus en donnant de nouvelles clés et/ou de nouveaux angles de guérison: à l’instar de la personne perdue dans le noir et qui recherche l’interrupteur (la lumière) sur un des murs, il peut le trouver dès la première séance (si il a cherché sur le bon mur) ou dans les séances qui suivent ....


Le temps serait il notre ennemi à tout prix .... ou un ami ?
Qu'on parle de thérapie ....
Ou de la vie.

La solitude

La solitude ....Qui ne l'a pas vécu ???

"Je l'ai trouvée devant ma porte
Un soir que je rentrais chez moi
Partout elle me fait escorte
.....
Elle nous fait le coeur à la traine
Elle nous fait le coeur à pleurer
Elle nous fait des matins blêmes
Et de longues nuits désolées
 ....
Et elle me suit pas à pas
Elle est revenue elle est là 
La solitude" Barbara

Parmi les causes évoquées lors des appels aux lignes d'écoute dédiées au suicide comme le 3114 figure .... la solitude.
La solitude et l'isolement sont considérés comme des facteurs de risques en matière de santé mentale.
 
Comment agir, ouvrir nos coeurs et combler cet espace parfois béan entre soi et l'autre:
 
- oser le rapport à l'autre, aller vers, écouter, donner de l'information, 
- dépasser des croyances limitantes qui maintiennent parfois la distance

Les vacances ou la vacance ?

Vous voilà à l’aube de vos congès ? Prêt à vous déconditionner de votre rythme effréné ? à décélérer ? il y a ceux qui connaissent dans cette décélération brutale finalement (j’étais à fond hier / je suis en vacances aujourd’hui) une décompensation du corps et commence leurs vacances par quelques jours de maladie. Sympa le début des vacances ….

C’est pourtant l’intelligence du corps qui parle : il n’a pas été suffisamment écouté et les vacances démarrent sur les rotules, malade sans possibilité d’en profiter ….  

Nous pourrions en conclure bien vite que ceux-là ont vraiment besoin de vacances. Ma conclusion est un peu différente :

Calendrier des ateliers

« Mars 2024 »
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Me contacter

7 Avenue René Boylesve
06100 Nice

Arrêt Gorbella

7 ou 4 Arrêt Cyrnos

07 54 81 79 59

info@christinemagat.com

Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi de 8h à 19h et certains samedis de 9h à 12h